Cette activité, mise en place à partir de 1985, s’exerce dans le cadre d’une convention établie avec le Centre Psychothérapeutique de Nancy, puis avec le Centre Hospitalier Spécialisé de Saint-Nicolas-de-Port. Elle est financée par ces établissements et s’adresse exclusivement aux personnes adultes relevant de leur suivi thérapeutique.

L’objectif est de promouvoir l’insertion sociale des personnes en souffrance psychique à travers le logement, dispenser l’accompagnement nécessaire au maintien dans le logement dans de bonnes conditions de vie, soutenir un parcours d’autonomisation et offrir des conditions favorables à la continuité des soins dispensés par les équipes spécialisées. Les orientations se font sur évaluation des équipes de soin qui élaborent avec les personnes un projet d’insertion en logement. Elles se font en fonction de l’état de santé de la personne et de ses capacités d’autonomie.

Un dossier d’admission est constitué et présenté en Commission d’Admission, instance composée de représentants de l’association ENSEMBLE et de représentants des équipes de soin. Elle se prononce sur l’admission de la personne, en recherchant collégialement la formule d’accueil la mieux adaptée. Sont également évoquées dans ces instances les questions concernant l’accompagnement personnalisé qui devra être mis en place :

  • par rapport aux aspects locatifs pour l’association ENSEMBLE
  • par rapport au suivi thérapeutique pour les équipes de soin.

L’association ENSEMBLE est locataire des logements et assure toutes les responsabilités afférentes à ce statut, notamment vis-à-vis des bailleurs. Les personnes sont signataires d’un contrat de sous-location dans ce cadre. Elles bénéficient des droits légaux associés à ce statut (aides au logement, respect de leur vie privée) étant entendu qu’elles doivent également en respecter les devoirs : paiement du loyer, entretien locatif, respect du voisinage…

A ce jour, nous gérons 136 logements (dont 12 appartements collectifs et 124 appartements individuels) répartis sur le Grand Nancy, le secteur de Pont-à-Mousson, de Lunéville et de Saint-Nicolas-de-Port.

Différentes formules d’accueil sont possibles :

  • appartements d’urgence (au nombre de 3), destinés à héberger des personnes dont la situation financière ou administrative ne permet pas un relogement immédiat.
  • appartements de transition, proposés aux personnes qui sortent d’une hospitalisation longue (3 appartements).
  • appartements individuels (52 appartements).
  • appartements collectifs (12 appartements).
  • appartements en résidence collective (66 appartements).